Saison 1 – Épisode 5 : Héritage

“Nos actions définissent notre héritage”

Plusieurs mois s’étaient passés depuis le départ du Discovery, la mission se déroulait sans difficulté loin de la guerre qui faisait rage contre l’Euclid Independent Forces. Sur Clayton, planète devenue Capitale du G.S.C au sein de la galaxie Euclide, l’atmosphère n’était pas à la fête, les dernières nouvelles n’étaient hélas pas extrêmement réjouissantes. En effet, le Marshal Monroe que l’on croyait disparu, n’avait pas manifesté un signe de vie depuis plusieurs mois, des rumeurs disaient qu’il avait trouvé la mort sur Crusader, donnant davantage de l’espoir dans la résolution de ce conflit, mais il n’en était rien, soudainement de nombreux vaisseaux arrivèrent dans le système Elysium, un message vocal fut lancé sur toutes les ondes…


ESPACE – SYSTÈME ELYSIUM

« – Ici le Marshal Monroe, il est temps de mettre fin à cette guerre et au G.S.C, vous ne pouvez plus vous cacher, votre misérable existence au sein de cette galaxie n’a que trop durée… Je me suis composé une petite flotte en pillant des corporations de la galaxie et je dois dire que je suis plutôt fier de ce que j’ai amassé. Inutile de résister, vous allez disparaître avec le peu de dignité qu’il vous reste ! » S’exclama Monroe d’une voix grave.

Stupeur sur Clayton, ce soudain retour balaya tout espoir de fin de guerre, pire encore, la flotte qu’avait réuni Monroe inquiétait la 501ème qui ne connaissait pas la force de frappe de ces vaisseaux. Bluff ou réel menace ? Ces vaisseaux semblaient tout de même bien armés pour rivaliser avec les vaisseaux du G.S.C.

L’alerte générale avait été donnée sur la capitale et l’ensemble des vaisseaux du G.S.C avaient décollé pour se mettre en formation et en découdre avec la menace. Les vaisseaux de l’E.I.F approchaient de plus en plus de Clayton. Aucun tir n’avait été lancé pour l’instant, les forces des deux camps étaient parées à engager les hostilités.

Un vaisseau de l’E.I.F prit les devants et accéléra sa progression en direction des vaisseaux du G.S.C avant de s’arrêter net comme l’ensemble des vaisseaux des forces indépendantes. Un silence intense suivit, les vaisseaux de part et d’autre ne bougeaient plus, quelque chose se préparait, mais personne ne savait quoi du côté G.S.C. Soudainement, une lueur rouge apparue sous le premier vaisseau de l’E.I.F, ce halo s’épaississait au fur et à mesure que les secondes passaient.

« – Qu’est-ce que ? » Lança horrifié le Colonel Katan de la 501ème.

Il n’eut pas le temps de formuler autre chose qu’un laser pris la direction de son vaisseau et en l’espace de 20 secondes transperçât la coque du vaisseau et le trancha en deux, ne laissant qu’une explosion colossale qui réduisit en miettes le vaisseau et son équipage.

Un tir avait suffi à détruire un vaisseau du G.S.C. Il n’y avait pas de temps à perdre, il fallait détruire ce vaisseau destructeu. La flotte G.S.C se sépara en plusieurs parties afin de limiter les dégâts en cas d’un autre tir laser. La redoutable arme de l’E.I.F se remit à se charger, des fenêtres des ponts des vaisseaux, une lueur rouge se reflétait.

« Feu sur ce vaisseau, il ne faut pas qu’il tire une seconde salve ! » Ordonna le Lieutenant Fortes du G.S.C

Un message inattendu du Marshal Monroe raisonna sur toutes les ondes, le ton était donné, il disposait des atouts pour renverser la guerre.

« Je ne plaisantais pas, vous allez tous être réduit en infime poussière, les prochaines salves seront orientées non pas sur vos misérables vaisseaux, mais sur votre maudite planète, la guerre est terminée, fuyez lâchement pendant que vous le pouvez encore. » Conclu Monroe.

Monroe savait que son acquisition récente lui conférait un avantage indiscutable, mais son arme ne pouvait tirer que sur des cibles à l’arrêt, l’effet de surprise du premier tir avait réussi à abattre un vaisseau, mais maintenant l’ensemble des forces du G.S.C étaient en mouvement, la cible unique possible était la planète. Le Lieutenant Fortes de la 501ème ne voyait pas beaucoup de solutions pour gagner du temps et protéger la planète fallait sacrifier un vaisseau lors d’une salve, il téléporta l’ensemble de son équipage sur un autre vaisseau de la flotte et se mit dans la ligne de mire du laser. L’arme semblait mettre un peu plus de temps à se charger à cause des tirs sur le bouclier du vaisseau, l’apport en énergie était moindre quand le bouclier devait compenser les tirs du G.S.C

« Pour toute la flotte du G.S.C, cela a été un honneur de servir à vos côtés, malencontreusement, je n’ai pas le choix de me sacrifier pour la survie du plus grand nombre, le vaisseau ennemi est pourvu d’une arme qui requiert beaucoup d’énergie si vous voulez le détruire avant la salve qui suivra la prochaine, faudra canaliser tous vos tirs sur celui-là, ne vous occupez pas des autres tant que celui-là n’est pas dé… Seigneur… »

Le lieutenant n’eut pas le temps d’achever à temps sa communication qu’un laser perça son vaisseau, mais épargnât miraculeusement la capitale d’une frappe destructrice.

« Ordre à tous les vaisseaux, dirigez-vous sur la cible, submergez-la de tirs ! » Ordonna le Capitaine Maran de la 501ème.

L’ensemble de la flotte ouvrit le feu à pleine batterie, l’arme en instance de rechargement peinait de plus en plus à charger, l’apport massif d’énergie du bouclier et de l’arme avait assuré une possibilité de téléportation au sein du vaisseau. La bataille était en train de tourner en faveur du G.S.C et le timing ne pouvait être mieux, car ce fût à ce moment-là que le G.S.C Discovery vint porter assistance dans la bataille. Les Commander Sheppard et Triellis étaient sur le pont prêt à être envoyé sur le vaisseau de Monroe.

Une fois téléporté, les deux hommes arrivèrent dans une salle de stockage, une alarme résonnait et l’on pouvait ressentir chaque salve de tirs qui s’abattaient sur le vaisseau. Triellis et Sheppard parvinrent à se créer un chemin en abattant les hommes de l’E.I.F. Le pont n’était pas loin quand d’un coup l’ensemble des lumières du vaisseau s’éteignirent dans un bruit infernal tout de suite soutint d’une lumière aveuglante rouge. Le vaisseau venait de démanteler un autre vaisseau du G.S.C.

Une fois les lumières revenues, les deux hommes furent surpris de se trouver face à face avec Monroe, un tir du G.S.C provoqua une surcharge de l’arme et cette dernière devenue vite incontrôlable et menaçait d’exploser. L’ensemble de l’équipage commençait à évacuer laissant les trois hommes se faire face sur le pont du vaisseau.

« – Sheppard, Triellis, nous voilà enfin face à face… Je ne pensais pas que cela se passerait ainsi, mais force de constater que vous êtes persévérant, comme vous le voyez, je n’ai pas chaumé pendant mon absence, les ruines de vos piètres vaisseaux le prouve. Ne soyez pas triste pour vos hommes, ils se sont battus avec leurs moyens, comme des braves. Votre piètre organisation ne se remettra pas de ça, votre défaite restera ancrée comme celle de Rylos… » S’exclama Monroe avec un sourire en coin. Cette dernière phrase ne manqua pas d’énerver Triellis.

« – Enfoiré, vous allez payer pour chacune des victimes ! » Cria Triellis.

À peine sa phrase terminée qu’il se jeta sur Monroe, malheureusement ce dernier avait activé un système de sécurité qui flanqua une décharge électrique sur Triellis, qui l’immobilisa au sol.

« Vous êtes obligé d’utiliser vos protections Monroe, auriez-vous peur de ce que l’on pourrait vous faire ? » Lança Sheppard pour piquer Monroe.

« Sheppard, vous êtes pitoyable, vous avez perdu… »

« Monroe, voyons, vous ne possédez pas d’issue, vous avez perdu, votre arme va faire exploser votre vaisseau d’une minute à l’autre, vous tuant vous-même et votre clan par la même occasion. »

« Vous êtes un peu trop confiant Sheppard, votre arrogance vous aveugle, l’E.I.F est plus forte que jamais, plus forte que votre organisation ne le sera jamais, vous n’avez pas votre place dans la galaxie Euclide, vous êtes des intrus, vous n’avez aucun pouvoir ici, vous vous installez et instaurez vos règles comme si vous jouissiez d’une légitimité. VOUS N’ÊTES RIEN SHEPPARD ! RIEN ! ET JE VAIS METTRE FIN À VOTRE SÉJOUR SUR EUCLIDE ! » Gueula Monroe, plein de haine.

Il sortit son blaster, mais n’eut pas le temps de tirer qu’une explosion fit trembler le vaisseau projetant Monroe contre une paroi de la salle et faisant tomber son arme à l’opposé. Sheppard après avoir repris son équilibre se jeta sur Monroe en lui assenant plusieurs coups de poings sur le visage. Le Marshal inversa la situation et se mit à son tour à enchaîner des coups sur le Commander du G.S.C. L’affrontement continua de longues minutes où chacun déversait avec des coups sa haine contre l’autre. Les deux hommes étaient en sang, mais l’adrénaline empêchait à la douleur de se manifester malgré les coups redoutables qu’ils se donnaient. Triellis gisait encore au sol après sa décharge et ne pouvait qu’assister impuissant à la scène. Sheppard parvint à reprendre le dessus sur son adversaire qui commençait à accuser le coup et être à bout de souffle, le Commander, qui avait regagné la main, n’aperçût pas que le Marshal avait ramassé une lame, c’est en retournant ce dernier qui gisait sur le ventre qu’il se fit planter sur le haut du torse. Il tomba aussitôt à la renverse, Monroe se leva et fit face à Sheppard qui était sur le dos agonisant après ce coup de couteau qui l’avait sonné.

« -C’est fini Sheppard, vous vous êtes bien battu, mais encore une fois votre arrogance vous a mené à votre perte. Contemplez ce que vous allez laisser, rien, du vide, des morts, des familles brisées, car vous avez voulu vous mêler de ce qui ne vous regarde pas. Votre héritage, votre nom, ne rimera qu’avec la mort. Et la dernière chose que vous verrez, ce sera moi en vous ôtant la vie… »

Monroe se positionna sur Sheppard et lui retira la lame qui était plantée, s’ensuivit un hurlement du Commander en raison de la douleur que ça lui infligea. Monroe s’apprêta à appliquer le coup fatal avec la lame, mais Triellis s’empara du pistolet de Monroe.

« – Voilà ton héritage connard ! » Lança Triellis plein de haine.

Il tira deux balles dans la tête de Monroe qui s’écroula aussitôt au sol, mort en plein milieu du pont de son vaisseau. Le vaisseau se mit à trembler de plus en plus, l’explosion était imminente, Triellis eut une idée, il changea la direction du vaisseau pour le mener droit sur la base de la planète Crusader. En espérant qu’il n’explose pas avant.

« – Ici le Commander Triellis, téléportez-moi à l’infirmerie du Discovery, le Commander Sheppard est grièvement blessé. »

Quelques instants après le vaisseau de l’E.I.F prit la direction de la base de la planète Crusader, alors que les combats avaient cessé, l’ensemble des vaisseaux des forces indépendantes avaient été mis hors d’état de nuire, un silence s’était installé, tout le monde observait ce dernier vaisseau, témoin de la fin de l’E.I.F s’abattre sur Crusader City, bastion de l’E.I.F, un immense champignon de fumé rouge s’échappait de l’emplacement de cette base. La guerre était terminée.

FIN DE LA SAISON 1

Laissez un commentaire