Saison 1 – Épisode 2 : Sous le feu de l’ennemi

« Combattre sur le champ de bataille éprouve les capacités du soldat, défendre son foyer éprouve son cœur »

Après avoir mis en déroute un assaut de l’Euclid Independent Forces, le Galactic Stargate Commando multiplie les patrouilles dans les systèmes voisins afin de débusquer la base des forces ennemies. De son côté, le Marshal Monroe, à la tête de l’E.I.F prépare une contre-attaque destructrice sur la planète mère du G.S.C…

RYLOS – CENTAURI SYSTEM

Se remettant de l’attaque de l’E.I.F, le commandement du Galactic Stargate Commando prit l’initiative de renforcer la base et la ville de Rylos City. Une annonce avait été faite aux villes voisines afin que les habitants viennent se réfugier au sein de la capitale à titre préventif le temps de régler le conflit. Bien que réticent, les habitants des différents villages choisirent pour la plupart de venir se protéger dans la ville fortifiée de Rylos City, d’autres choisirent au contraire de rester dans leurs villages.

Bien que l’affrontement se soit soldé par une victoire, le commandement était soucieux de ce qui allait se passer après, en effet, les officiers savaient que Monroe n’allait pas s’arrêter à cela et qu’il allait vouloir se venger. Le Colonel Triellis accéléra les recrutements et formations afin de mobiliser plus d’Hommes pour la défense du territoire et en particulier, Rylos, bien que fortifiée, la ville était assez récente et n’avait pas été construite, à la base, pour faire face à une guerre. L’administration de la ville avait interdit les voyages interplanétaires par vaisseaux, uniquement le portail était accessible pour les voyages avec un motif impérieux.

Rylos ne tombera pas !

Colonel Triellis – G.S.C

Du côté de la 501ème, les cerveaux étaient en ébullition afin de débusquer le Marshal Monroe et mettre fin à la guerre, l’objectif premier était de mettre un visage sur ce nom afin de faciliter les recherches, mais la tâche n’était pas facile, la prudence du dirigeant de l’E.I.F rendait difficile les plans de l’unité d’élite.
Le Commandant Inglewood continuait de son côté à gérer la partie gestion économique du G.S.C, il fallait continuer de faire marcher l’économie de l’organisation pour ne pas tomber dans une crise qui serait destructrice pour le G.S.C au sein de la galaxie Euclide.
Plusieurs mois passèrent et aucun signe de l’E.I.F, plus aucune attaque, plus aucune menace, cette dernière semblait avoir disparu. Loin d’être naïf, les dirigeants restaient méfiants à ce sujet, ce long silence ne présageait rien de bon, cependant, la population commençait à montrer son impatience vis-à-vis des mesures restrictives et voulait reprendre les voyages par vaisseaux ainsi que retourner dans leurs villes. Chose que le G.S.C refusa en motivant une prudence, que tôt ou tard, l’E.I.F ferait son retour et que ce n’était qu’une question de temps.

BASE DE L’EUCLID INDEPENDENT FORCES – UNKNOW SYSTEM

Du côté de l’E.I.F, l’amertume de la défaite se ressentait au sein de la force indépendante, il fallait absolument se venger, la question était de savoir comment, Monroe ordonna à ses spécialistes d’étudier le problème pour mettre fin une fois pour toutes à la suprématie du G.S.C.
Le Marshal Monroe organisa une grande réunion avec les têtes pensantes du groupe, puis ils décidèrent de détruire purement et simplement la ville de Rylos City avec une marchandise piégée. La mission était simple, un spécialiste allait se faire passer pour un marchand d’Indium Activé, dans la cargaison allait se trouver l’indium avec un élément nucléaire destructeur qui au contact de l’air libre et la température froide de la planète créera une réaction explosive qui réduira la ville de Rylos City en cendre. Bien sûr, il allait falloir ruser et sacrifier un élément de l’E.I.F pour la cause.
La partie compliquée de la mission allait être de devoir passer le filtre à l’entrée de Rylos City, en effet chaque cargaison était contrôlée et au moindre doute la marchandise était renvoyée ou détruite immédiatement.


Des mois passèrent pour réussir à créer le cocktail explosif parfait pour une destruction complète, la mission paraissait simple, mais plus le temps passait plus Monroe s’impatientait. Jugeant trop lente la création de la bombe, il commença à réfléchir à un plan B ou plutôt plan V comme vaisseau. Plus simple, mais plus coûteux, il était question de lancer un cargo à grande vitesse sur la ville de Rylos City. Dans un premier temps, l’E.I.F lancera des vaisseaux légers pour affaiblir les défenses et après un combat acharné, le vaisseau cargo sortira d’hyper espace et foncera à toute vitesse détruire la ville. En quelques secondes, la ville prospère et peuplée du G.S.C serait un tas de ruines sans vie aucune.
Les deux plans continuèrent de se préparer en parallèle l’un de l’autre, le Marshal précisa tout de même sa préférence pour le deuxième plan, car plus sûr de fonctionner, il ne pouvait pas se contenter d’une bombe qui serait aussi capable de ne pas fonctionner au moment voulu. Cette annonce vexa le spécialiste qui avait mis des mois à créer la bombe parfaite, mais le Marshal était intransigeant, il retira les fonds alloués à la création de la bombe pour mettre en place le second plan. Ce que Monroe ne savait pas, c’est que la bombe était quasiment terminée et que le spécialiste allait pouvoir dans la plus grande discrétion finir la bombe.

RYLOS – SYSTEME CENTAURI

Un dicton très connu dit qu’une tempête est précédée d’un calme, un calme jugé souvent comme inquiétant ou annonceur de mauvais présage, un calme si lourd que toute notre âme ressent le poids de celui-ci. C’est lorsque ce calme se termine que l’espace d’un instant, nous ressentons un soulagement, la fin d’une angoisse et des questionnements, c’est ce qu’il se passa le jour où un message du Marshal Monroe arriva sur les ondes de Rylos City, malheureusement la fin de l’angoisse n’aura été que de courte durée.

Peuple de Rylos, il est temps d’en finir avec cette guerre, vous avez assez souffert de l’oppression du Galactic Stargate Commando, de leurs règlements, de leurs lois restrictives qui vous tiennent loin de chez vous, vous pensez que je suis là pour combler ma soif de pouvoir ? Vous vous trompez, je ne suis pas là pour la gloire, je suis là pour vous libérer. Peuple de Rylos soulevez-vous ou mourrez avec votre oppresseur.

Marshal Monroe – EIF

Deux mois passèrent sans aucun autre incident, la vie avait repris son cours sur Rylos tout en gardant une prudence sur une probable attaque de l’E.I.F, mais petit à petit la crédibilité du Marshal Monroe tombait en morceaux, car les paroles n’étaient quasiment jamais suivies d’actes… Enfin jusqu’à maintenant.
Alors que la nuit commençait à tomber et que dans la base du G.S.C, l’effervescence de la journée avait laissé place aux bruits des ordinateurs ou des tasses de café de l’équipe de garde nocturne, un écho radar apparu soudainement proche de la planète, s’ensuivit de deux, trois, quatre, jusqu’à une quinzaine de vaisseau qui prirent immédiatement le chemin de la planète Rylos. L’équipe de nuit sonna l’alerte générale et l’ensemble du dispositif de sécurité se mit en place. Un escadron de chasseurs décolla en direction de la menace, prêt à faire barrage contre l’envahisseur. L’opérateur radio reçu un message qui lui glaça le sang

Fini de jouer, vous n’avez aucune chance de gagner, vous auriez dû vous rendre comme je vous l’avais dit…

Marshal Monroe – E.I.F

L’affrontement entre chasseurs du G.S.C et ceux de l’E.I.F commença, il s’étendait de Rylos jusqu’en orbite, le croiseur de l’E.I.F envoya des salves destructrices pour détruire les défenses au sol, il parvint à détruire 10 des 20 canons de défenses. Du côté des chasseurs, le G.S.C prit le dessus sur les forces de l’E.I.F, le barrage semblait fonctionner, impossible pour l’E.I.F de percer les défenses pour atteindre la ville.
Le Colonel Triellis accompagné de son équipe prit à partie le croiseur afin de détruire les canons qui arrosaient les défenses au sol, malheureusement le bouclier compliquait les choses, alors qu’ils avaient tout tenté pour endommager le vaisseau, Triellis et la 501ᵉ pénétrèrent le vaisseau par le hangar détruisant par la même occasion les chasseurs en attente de départ. La mission était simple, saboter les boucliers du vaisseau pour mettre hors de course le croiseur de l’E.I.F. La salle des machines étaient deux étages plus haut, mais le chemin n’allait pas être de tout repos, l’abordage par le hangar n’était pas passé inaperçu et la sécurité avait été mobilisée pour faire cesser cette menace.
L’entraînement de l’unité d’élite leur permit d’atteindre la salle des machines sans trop de difficultés, ils posèrent une bombe dans la salle des machines et sur le générateur des boucliers.

Minuterie, 10 minutes, on file les gars !

Colonel Triellis – G.S.C

Malheureusement, afin de les bloquer sur le vaisseau, les cloisons de sécurité avaient été fermées, impossible de sortir du vaisseau sans faire péter les cloisons une à une et le temps était très limité. Charge explosive par charge explosive, ils progressèrent vers le hangar…

Les gars j’ai été ravi de servir à vos côtés, nous ne sommes pas sûr d’en sortir vivant, mais au moins nous aurons permis au G.S.C de vaincre une bonne fois pour toute l’E.I.F, soyez en fier.

Colonel Triellis – G.S.C

Du côté de la bataille spatiale, les chasseurs s’affrontaient sans relâche, mais maintenant que la réserve de chasseur de l’E.I.F avait été réduit à néant par la 501ᵉ, les forces ennemies avaient de plus en plus de mal à tenir tête aux excellents combattant du G.S.C.

Le Marshal Monroe observait de loin dans un chasseur occulté, la bataille et pestait contre ses hommes, incapable de se tenir au plan.

Ici le Colonel Triellis, nous arrivons bientôt au hangar pour évacuation, qu’en est-il de la bataille ?

Colonel Triellis – G.S.C

Ici G.S.C HQ, nous arrivons à bout de l’offensif ennemi, il reste 5 vaisseaux de type chasseur et le croiseur.

G.S.C Headquarter

De Colonel Triellis à Chasseurs, Dans deux minutes le croiseur n’aura plus de bouclier, à ce moment-là concentré vos tirs dessus.

Colonel Triellis – G.S.C

L’ensemble des chasseurs confirmèrent l’ordre et étaient prêts à faire feu en direction du vaisseau.

De Triellis à HQ, Pouvez-vous envoyer d’autres vaisseaux pour balayage, de l’espace aérien et en finir rapidement de tout ça.

Colonel Triellis – G.S.C

De HQ à Colonel Triellis, bien reçu un escadron de chasseur arrive en soutient.

G.S.C Headquarter

De Triellis à HQ, Pouvez-vous tenir informé de la situation au Commander Inglewood ?

Colonel Triellis – G.S.C

De HQ à Colonel Triellis, Il n’est pas sur Rylos, nous lui avons envoy kzt … kzt… kzztt…….

G.S.C Headquarter

De Triellis à HQ, je n’ai pas compris la fin de votre message. ?

Colonel Triellis – G.S.C

Kztt…. Kztt……kzt…….kzt….kzt…


Sur les ondes radios, un silence de mort, les communications étaient parasitées, sur le champ de bataille, les tirs avaient cessé de part et d’autre, tous avaient les yeux grands ouverts, choqué par ce qu’il venait de se passer.

Le Colonel et son équipe comprirent à la sortie du hangar, en regardant en direction de Rylos City, un gros champignon lumineux s’en dégageait, la ville n’était plus, la base non plus, une explosion d’une grande puissance venait de raser la ville et de réduire en poussières toutes vies s’y trouvant. Les derniers chasseurs et le croiseur de l’E.I.F profitèrent de ce moment pour fuir, laissant la 501ᵉ et les chasseurs du G.S.C contempler la chute de Rylos…

La guerre venait de prendre un autre tournant …

TO BE CONTINUED

Laissez un commentaire